Conseil des Etats

Le canton de Neuchâtel dispose de deux sièges au Conseil des États, la chambre haute du parlement fédéral. Les Conseillers aux États sont élus directement par la population depuis 1971. Avant cela, ils étaient élus par le Grand Conseil. De 1971 à 2007, les conseillers aux États ont été élus au système majoritaire à deux tours. Depuis 2011, l’élection se déroule selon le système de la représentation proportionnelle.

Composition

Composition de la délégation neuchâteloise au Conseil des États depuis 1848:

PSN PRD PLR PLN
1848 0 2 0 0
1851 0 2 0 0
1854 0 2 0 0
1857 0 2 0 0
1860 0 2 0 0
1863 0 2 0 0
1866 0 2 0 0
1869 0 2 0 0
1872 0 2 0 0
1875 0 2 0 0
1878 0 2 0 0
1881 0 2 0 0
1884 0 2 0 0
1887 0 2 0 0
1890 0 2 0 0
1893 0 2 0 0
1896 0 2 0 0
1899 0 2 0 0
1902 0 2 0 0
1905 0 2 0 0
1908 0 2 0 0
1911 0 2 0 0
1914 0 1 0 1
1917 0 1 0 1
1919 0 1 0 1
1922 0 1 0 1
1925 0 1 0 1
1928 0 1 0 1
1931 0 1 0 1
1935 0 1 0 1
1939 0 1 0 1
1943 0 1 0 1
1947 1 1 0 0
1951 0 1 0 1
1955 0 1 0 1
1959 0 1 0 1
1963 0 1 0 1
1967 0 1 0 1
1971 1 1 0 0
1975 1 1 0 0
1979 1 0 0 1
1983 1 0 0 1
1987 0 1 0 1
1991 0 1 0 1
1995 0 1 0 1
1999 1 1 0 0
2003 2 0 0 0
2007 1 1 0 0
2011 1 0 1 0
2015 1 0 1 0

Source: Site du Parlement suisse.

Résultats des élections

Résultats des élections qui ont eu lieu au suffrage universel (depuis 1971):

Élections fédérales de 1971

Premier tour (31.10.1971)

  • Carlos Grosjean, Parti radical-démocratique (PRD), 23’175 voix, élu.
  • Blaise Clerc, Parti libéral neuchâtelois (PLN), 21’266 voix, non élu.
  • Pierre Aubert, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 17’809 voix, non élu.
  • Etienne Broillet, Parti ouvrier et populaire (POP), 5’254 voix, non élu.
  • Marguerite Greub, Parti ouvrier et populaire (POP), 5’230 voix, non élue.

Second tour (07.11.1971)

  • Pierre Aubert, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 23’025 voix, élu.
  • Blaise Clerc, Parti libéral neuchâtelois (PLN), 15’396 voix, non élu.

Élections fédérales de 1975

Premier tour (26.10.1975)

  • Pierre Aubert, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 20’795 voix, non élu.
  • Carlos Grosjean, Parti radical-démocratique (PRD), 20’119 voix, non élu.
  • Jean Carbonnier, Parti libéral neuchâtelois (PLN), 18’898 voix, non élu.
  • Marcelle Corswant, Parti ouvrier et populaire (POP), 4’842 voix, non élue.

Second tour (élection tacite)

  • Pierre Aubert, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), élu tacitement.
  • Carlos Grosjean, Parti radical-démocratique (PRD), élu tacitement.

Élection complémentaire de 1978

Élection complémentaire faisant suite à l’élection de Pierre Aubert (PSN) au Conseil fédéral.

Premier tour (12.02.1978)

  • René Meylan, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 15’170 voix, élu.
  • Henri Vuilliomenet, Ligue marxiste révolutionnaire (LMR), 1’810 voix, non élu.

Élections fédérales de 1979

Premier tour (21.10.1979)

  • Jean-François Aubert, Parti libéral – PPN, 19’752 voix, non élu.
  • René Meylan, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 19’065 voix, non élu.
  • Yann Richter, Parti radical-démocratique (PRD), 19’061 voix, non élu.
  • Alain Bringolf, Parti ouvrier et populaire (POP), 4’003 voix, non élu.

Second tour (28.10.1979)

  • René Meylan, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 23’849 voix, élu.
  • Jean-François Aubert, Parti libéral – PPN, 18’271 voix, élu.
  • Yann Richter, Parti radical-démocratique (PRD), 16’856 voix, non élu.

Élections fédérales de 1983

Premier tour (23.10.1983)

  • René Meylan, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 19’466 voix, non élu.
  • Jean-François Aubert, Parti libéral – PPN, 17’149 voix, non élu.
  • Maurice Favre, Parti radical-démocratique (PRD), 8’838 voix, non élu.
  • Frédéric Blaser, Parti ouvrier et populaire (POP), 3’441 voix, non élu.

Second tour (élection tacite)

  • René Meylan, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), élu tacitement.
  • Jean-François Aubert, Parti libéral – PPN, élu tacitement.

Élections fédérales de 1987

Premier tour (18.10.1987)

  • Jean Cavadini, Parti libéral – PPN, 20’993 voix, élu.
  • Thierry Béguin, Parti radical-démocratique (PRD), 18’363 voix, élu.
  • Heidi Deneys, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 15’614 voix, non élue.
  • Alain Bringolf, Parti ouvrier et populaire (POP), 3’789 voix, non élu.

Élections fédérales de 1991

Premier tour (20.10.1991)

  • Jean Cavadini, Parti libéral – PPN, 20’555 voix, élu.
  • Thierry Béguin, Parti radical-démocratique (PRD), 20’310 voix, élu.
  • Pierre Dubois, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 16’876 voix, non élu.
  • Alain Bringolf, Parti ouvrier et populaire (POP), 11’756 voix, non élu.
  • Lonny Flückiger, Démocrates suisses (DS), 2’482 voix, non élue.

Élections fédérales de 1995

Premier tour (22.10.1995)

  • Thierry Béguin, Parti radical-démocratique (PRD), 17’728 voix, élu.
  • Jean Cavadini, Parti libéral – PPN, 17’206 voix, élu.
  • Bernard Soguel, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 8’671 voix, non élu.
  • Fernand Cuche, Les Verts – Écologie et Liberté, 6’833 voix, non élu.
  • Alain Bringolf, Parti ouvrier et populaire (POP), 5’717 voix, non élu.

Élections fédérales de 1999

Premier tour (24.10.1999)

  • Jean Cavadini, Parti libéral – PPN, 15’086 voix, non élu.
  • Michèle Berger-Widhaber, Parti radical-démocratique (PRD), 14’940 voix, non élue.
  • Jean Studer, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 10’916 voix, non élu.
  • Fernand Cuche, Les Verts – Écologie et Liberté, 9’754 voix, non élu.
  • Heidi Deneys, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 7’754 voix, non élue.
  • Francine John-Calame, Les Verts – Écologie et Liberté, 3’320 voix, non élue.
  • Alain Bringolf, Parti ouvrier et populaire (POP), 2’879 voix, non élu.
  • Eva Fernandez Aeberhard, Parti ouvrier et populaire (POP), 1’622 voix, non élue.

Second tour (07.11.1999)

  • Jean Studer, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 16’638 voix, élu.
  • Michèle Berger-Wildhaber, Parti radical-démocratique (PRD), 14’569 voix, élue.
  • Jean Cavadini, Parti libéral – PPN, 13’067 voix, non réélu.

Élections fédérales de 2003

Premier tour (19.10.2003)

  • Jean Studer, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 28’674 voix, élu.
  • Michèle Berger-Wildhaber, Parti radical-démocratique (PRD), 18’676 voix, non élue.
  • Gisèle Ory, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 18’490 voix, non élue.
  • Yvan Perrin, Union démocratique du centre (UDC), 12’296 voix, non élu.
  • Michel Barben, Parti libéral – PPN, 11’949 voix, non élu.
  • Pierre Hainard, Union démocratique du centre (UDC), 11’533 voix, non élu.
  • Denis de la Reussille, Parti ouvrier et populaire (POP), 5’022 voix, non élu.
  • Claudine Staehli-Wolf, Parti ouvrier et populaire (POP), 4’292 voix, non élue.

Second tour (09.11.2003)

  • Gisèle Ory, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 28’625 voix, élue.
  • Michèle Berger-Wildhaber, Parti radical-démocratique (PRD), 21’310 voix, non réélue.
  • Yvan Perrin, Union démocratique du centre (UDC), 13’929 voix, non élu.

Élection complémentaire de 2005

Élection complémentaire faisant suite à l’élection de Jean Studer (PSN) au Conseil d’État.

Premier tour (30.10.2005)

  • Philippe Bauer, Parti libéral – PPN, 18’245 voix, non élu.
  • Pierre Bonhôte, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 14’551 voix, non élu.
  • Denis de la Reussille, Parti ouvrier et populaire (POP), 11’337 voix, non élu.
  • Lukas Jäggi, Parti libre et indépendant, 1’040 voix, non élu.

Second tour (20.11.2005)

  • Pierre Bonhôte, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 24’996 voix, élu.
  • Philippe Bauer, Parti libéral – PPN, 20’747 voix, non élu.
  • Lukas Jäggi, Parti libre et indépendant, 1’675 voix, non élu.

Élections fédérales de 2007

Premier tour (21.10.2007)

  • Gisèle Ory, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 17’155 voix, non élue.
  • Didier Burkhalter, Parti radical-démocratique (PRD), 16’927 voix, non élu.
  • Pierre Bonhôte, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 15’366 voix, non élu.
  • Yvan Perrin, Union démocratique du centre (UDC), 15’026 voix, non élu.
  • Sylvie Perrinjaquet, Parti libéral – PPN, 11’811 voix, non élue.
  • Jean-Charles Legrix, Union démocratique du centre (UDC), 10’663 voix, non élu.
  • Denis de la Reussille, Parti ouvrier et populaire (POP), 8’351 voix, non élu.
  • Francine John-Calame, Les Verts – Écologie et Liberté, 5’008 voix, non élue.
  • Marianne Ebel, solidaritéS, 4’045 voix, non élue.
  • Blaise Horisberger, Les Verts – Écologie et Liberté, 3’642 voix, non élu.
  • Vincent Martinez, Parti démocrate-chrétien (PDC), 1’926 voix, non élu.
  • Mauro Nanini, Parti démocrate-chrétien (PDC), 1’845 voix, non élu.
  • Lukas Jäggi, indépendant, 341 voix, non élu.

Second tour (11.11.2007)

  • Didier Burkhalter, Parti radical-démocratique (PRD), 28’710 voix, élu.
  • Gisèle Ory, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 27’617 voix, élue.
  • Pierre Bonhôte, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 24’050 voix, non élu.

Élection complémentaire de 2009

Élection complémentaire faisant suite à l’élection de Gisèle Ory (PSN) au Conseil d’État. Son camarade de parti Didier Berberat est élu tacitement le 10 août 2009.

Élection complémentaire de 2010

Élection complémentaire faisant suite à l’élection de Didier Burkhalter (PRD) au Conseil fédéral.

Premier tour (17.01.2010)

  • Raphaël Comte, Parti libéral-radical (PLR), 14’162 voix, non élu.
  • Francine John-Calame, Les Verts – Écologie et Liberté, 13’118 voix, non élue.
  • Pierre Hainard, Union démocratique du centre (UDC), 8’787 voix, non élu.
  • Edy Zahnd, Liste de tous les citoyens neuchâtelois, 1’342 voix, non élu.
  • Roger Favre, Prosper et Archibald, 743 voix, non élu.

Second tour (élection tacite)

  • Raphaël Comte, Parti libéral-radical (PLR), élu tacitement.

Élections fédérales de 2011 (23.10.2011)

  • Didier Berberat, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 17’648 voix, élu.
  • Raphaël Comte, Parti libéral-radical (PLR), 13’004 voix, élu.
  • Florence Nater, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 10’531 voix, non élue.
  • Pierre Castella, Parti libéral-radical (PLR), 10’333 voix, non élu.
  • Blaise Courvoisier, Union démocratique du centre (UDC), 9’475 voix, non élu.
  • Walter Willener, Union démocratique du centre (UDC), 8’914 voix, non élu.
  • Denis de la Reussille, Parti ouvrier et populaire (POP), 8’598 voix, non élu.
  • Francine John-Calame, Les Verts – Écologie et Liberté, 5’378 voix, non élu.
  • Fabien Fivaz, Les Verts – Écologie et Liberté, 4’527 voix, non élu.
  • Pascal Helle, Parti ouvrier et populaire (POP), 3’567 voix, non élu.
  • Vincent Martinez, Parti démocrate-chrétien (PDC), 1’933 voix, non élu.
  • Pierre-Alain Storrer, Parti bourgeois démocratique (PBD), 1’357 voix, non élu.

Élections fédérales de 2015 (18.10.2015)

  • Didier Berberat, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 16’837 voix, élu.
  • Raphaël Comte, Parti libéral-radical (PLR), 15’080 voix, élu.
  • Denis de la Reussille, Parti ouvrier et populaire (POP), 9’306 voix, non élu.
  • Andreas Jurt, Parti libéral-radical (PLR), 9’107 voix, non élu.
  • Blaise Courvoisier, Union démocratique du centre (UDC), 9’078 voix, non élu.
  • Raymond Clottu, Union démocratique du centre (UDC), 8’932 voix, non élu.
  • Martine Docourt Ducommun, Parti socialiste neuchâtelois (PSN), 8’339 voix, non élue.
  • Fabien Fivaz, Les Verts – Écologie et Liberté, 4’030 voix, non élu.
  • Derya Dursun, Parti ouvrier et populaire (POP), 3’547 voix, non élue.
  • Nicole Baur, Les Verts – Écologie et Liberté, 3’411 voix, non élue.
  • Mauro Moruzzi, Parti vert’libéral (PVL), 1’869 voix, non élu.
  • Vincent Martinez, Parti démocrate-chrétien (PDC), 1’789 voix, non élu.
  • Freddy Rumo, Parti démocrate-chrétien (PDC), 1’491 voix, non élu.
  • Thomas Wroblevski, Liste du vote blanc, 524 voix, non élu.
  • Nicolas Jaquet, Parti bourgeois démocratique (PBD), 481 voix, non élu.
  • Maria-Jesus Wroblevski, Liste du vote blanc, 449 voix, non élue.
  • Karim-Frédéric Marti, Mouvement démocratique Cadmos, 154 voix, non élu.
  • Jean-Luc Pieren, Impossible alternative, 131 voix, non élu.
Advertisements